mercredi 15 février 2017

Parfois affreux, pas toujours méchants

La stabilité d’un aquarium récifal repose sur les interactions entre le vivant et son habitat. Nous sommes conduits à encourager la biodiversité en introduisant des éléments prélevés en milieu naturel (via les roches vivantes) ou lors des échanges avec d’autres amateurs. Devant la multitude d’animaux pouvant se retrouver par hasard dans l’aquarium se pose alors la question : désirable ou indésirable ?

In, ZebrasO'mag N°40, février-mars-avril 2017, « Bocal récifal », p.16.
http://www.animalia-editions.com/zebraso-mag/991-zebraso-mag-n40.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire