jeudi 18 août 2016

1705, 1835, 1907

Thomas Edison autour de 1870.
Le quizz du 18 août 2016. En aquariophilie marine comme ailleurs, il existe des contrevérités ou des faux amis qui sont bien installés dans les esprits et donc difficiles à éradiquer. Pour en venir à bout de manière ludique, nous vous proposons un quizz régulier, qui se veut éducatif sans se prendre au sérieux.

Cherchez l’intrus : 1705, 1835, 1907.

Réponse :

La toute première lampe à décharge a été décrite en 1705. Il s’agissait d’un globe de verre dans lequel avait été réalisé un vide partiel ou complet. Lorsqu’il était chargé d’électricité statique, ce globe pouvait produire une lumière suffisante pour permettre de lire. Le principe en a été amélioré dans les lampes aux halogénures métalliques, avec notamment l’utilisation de gaz nobles et de métaux, mais ce principe reste le même : le passage d’un courant électrique dans un milieu inerte qui déclenche un arc de décharge. La première émission de lumière par un semiconducteur date quant à elle de 1907. Vingt ans plus tard, le premier brevet de ce qui sera appelé, bien plus tard, une diode électroluminescente a été déposé. La diode électroluminescente, abrégée sous les sigles DEL ou LED (de l'Anglais « light-emitting diode »), est un composant opto-électronique capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Dans les années 1960, la technologie des semiconducteurs InGaN a permis la création de LED bleues, puis de LED blanches, par utilisation couplée de LED bleues et de luminophore jaune. Cette avancée fut le point de départ de nouvelles applications : éclairage, écrans de téléviseurs et d’ordinateurs, et rampes à LED pour nos bacs ! Si les lampes à décharge et les LED sont d’excellentes sources d’éclairage pour les bacs récifaux, ce n’est pas le cas des lampes à incandescence. La toute première fut décrite en 1835 en Écosse. Thomas Edison l’améliorera considérablement pour en faire un produit commercial en 1882. En 2008, les États de l'Union européenne ont approuvé l'interdiction progressive des lampes à incandescence en raison de leur rendement médiocre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire